BLOG

ARTICLE

Le coton : pourquoi privilégier la fibre biologique ?

Le coton : pourquoi privilégier la fibre biologique ?

Le coton est une fibre textile d’origine végétale. Elle est cultivée depuis des milliers d’années à travers le monde. 

La culture du coton s’est décuplée lors de la révolution industrielle, avec l’utilisation des machines. Cependant, la récolte de cette fibre est très délicate et donc nécessite la main de l’homme pour gagner en qualité.

Quels sont les méthodes de production du coton et pourquoi privilégier les fibres issus de l’agriculture biologique ?

 

La culture du coton à travers le monde

La culture du coton représente près de 37 % de la production mondiale de fibres textiles. Cette fibre d’origine naturelle arrive en haut du podium à travers le monde. Les plus gros producteurs sont l’Asie du Sud-est et les États-Unis. Cependant, la plupart de ces producteurs ne respectent aucune norme écologique.

Le coton : pourquoi privilégier la fibre biologique ?
Champ de coton

Il s’agit bien souvent de coton génétiquement modifié (OGM), mélangé lors du tissage avec des matières issues de la pétrochimie et également traité à base de produit chimique de synthèse (teintures, propriétés…). Malgré une très forte culture de cette fibre, le coton biologique peine à se faire une place et représente moins de 1 % de la production mondiale.

 

Quelles différences entre coton traditionnel et coton biologique ?

Le coton est une matière végétale naturellement hypoallergénique. Il a, de façon générale, de nombreux avantages qui justifient son appréciation du grand public.

Cependant, la méthode de culture et de récolte de la fibre joue un rôle crucial dans sa qualité.

En effet, la douceur de la fibre ainsi que sa résistance vont dépendre de sa longueur ainsi que de son épaisseur. L’ajout de pesticide et d’autres produits chimiques réduisent considérablement la longueur de la fibre. Également, les procédés industriels de récolte sont trop agressifs et fragilisent la fibre de coton.

En privilégiant le coton biologique certifié, en plus de respecter l’environnement en supprimant les produits chimiques et les OGM, vous obtenez une fibre de meilleure qualité qui pourra développer plus amplement ses avantages naturels lors de son tissage.

 

Les enjeux sociaux et environnementaux de la production de coton

Dans le triste tableau de la mondialisation, se dépeint également la production de masse. Cette production industrielle du coton ne met pas seulement les machines à rude épreuve, mais également les hommes et les femmes travaillant dans des conditions physiques et environnementales déplorables à travers les grands producteurs du monde telles que l’Inde ou la Chine.

Le coton : pourquoi privilégier la fibre biologique ?
rayon de tee-shirt en coton dans un magasin de vêtement

De plus, les procédés industriels de production de vêtement en coton traditionnel sont des procédés très consommateur d’eau. Sachez qu’il faut en moyenne 25 000 litres d’eau (potable) pour produire un seul t-shirt en coton traditionnel. Cela donne matière à réfléchir lorsque l’on sait qu’un quart de la population mondiale manque d’eau. 

Ce constat met ainsi en évidence qu’il est essentiel de favoriser le développement de l’agriculture biologique du coton.

En plus d’être plus doux, plus agréable pour la peau et plus souple, la production de coton biologique est également plus écologique et plus responsable pour l’environnement.

C’est pour cela que Massadi Little Mother met un point d’honneur à n’utiliser que des fibres bio, issues d’une culture artisanale, sans usage de produits chimiques et respectueuse de l’environnement.

 

Différents types de fils pour différentes qualités de tissus

Le coton : pourquoi privilégier la fibre biologique ?
Bobine de fil de coton blanc en gros plan avec son aiguille à coudre

Afin qu’un textile en coton soit de bonne qualité, il y a différents paramètres à prendre en compte. Pour obtenir une qualité haut de gamme, comme chez Massadi Little Mother, il est essentiel de contrôler la longueur de la fibre. C’est un point essentiel permettant de filer des fils de coton très fins, dans le but de concevoir un maillage serré. Ce dernier permettra ainsi de produire un tissu haut de gamme, résistant, naturellement très doux et agréable au toucher. 

En termes plus techniques, nous pouvons distinguer 3 types de fil sur le marché du coton.

  • Le fil standard : 

Il s’agit d’un fil produit avec des fibres inférieures à 22 mm. Les fils utilisés par les grands industriels de prêt-à-porter de masse sont bien souvent encore plus courts que cela. Ces fibres ne servent pas à concevoir un produit durable, mais mise sur la rapidité de production

  • Le fil « peigné » :

C’est un fil dont les fibres mesurent au minimum 22mm. Ils font en moyenne entre 26 et 27 mm de long. Ce sont des fils communément intitulés « peigné », car la production de ces derniers nécessite qu’une machine peigne les fils lors du processus de filature. Cette étape permet d’éliminer les fibres courtes afin de ne garder que celles supérieures à 22 mm. 

  • Le fil à longues fibres (Fil LS : Long Staple) :

Il s’agit d’un fil dont la longueur des fibres varie entre 29 et 35 mm. Ce type de fil ne représente que 3 % de la production de coton mondiale. Ce sont des fibres rares dont les qualités de résistance et de douceur sont décuplées. 

Il est important de vérifier la provenance et le type de tissage du coton que l’on consomme. Si l’on veut atteindre une consommation éthique et écoresponsable, il est nécessaire de se tourner vers des textiles écologiques, des produits 100 % en coton, dont la fibre n’est ni transformée, ni couplée de produits chimiques.

Également, il est important de se tourner vers des produits dont la matière première sera issue d’une culture biologique respectant l’environnement ainsi que ces cultivateurs. De plus, le tissu généré à l’aide de coton biologique est de meilleure qualité et offre des produits qui dureront dans le temps

Chez Massadi Little Mother, on s’engage à respecter notre environnement ainsi que nos valeurs éthiques tout en garantissant des produits de grande qualité.